Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #15

Cup of tea ? … Nice ! … Thank you dear !

Right, aujourd’hui nous allons parler PRONONCIATION!

Je sais que vous adorez cela et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous adorez l’anglais, isn’t it ? N’est-ce pas ?

Ok, on vous a appris que THE se dit ‘the’ et c’est déjà pas mal, car si vous arrivez à bien prononcer le ‘th’, cela vous évitera quelques déconvenues et quiproquos.

En revanche, ce que vous ne savez peut-être pas, et là, âmes sensibles s’abstenir, c’est que l’on prononce parfois le ‘the’ en ‘thee’.

Quoi ! « C’est nouveau ça encore! », vous allez me dire Marie-Thérèse. Non, ce n’est pas nouveau. Ce n’est parce que vous ne saviez pas quelque chose avant, que cela n’existait pas ! Et puis arrêtez de râler, est-ce que je râle moi ?

Bon, alors, quand doit-on dire ‘thee’ à la place de ‘the’ ?

Devant le son d’une voyelle, on le prononce ‘thee’. Par exemple, the article, vous voyez, car ‘article‘ commence par un ‘a’.

On dit the egg, l’oeuf, the end, la fin, the island, l’île, the oranges, les oranges, the umbrella, le parapluie etc. Vous voyez l’idée ?

Par contre, c’est le son qui compte et pas ce que vous lisez, donc par exemple, le mot university commence par le son ‘ye’, university ,et donc ça commence par un son de consonne et non un son de voyelle… dans ce cas on dira, the university. Vous me suivez ?

A vous ! Comment dit on : (PAUSE)… the otherthe concert….the shop …. the onlyin the afternoonthe carthe employees. Great !

Vous trouvez ça facile ? Ne vous emballez pas Marie-Thérèse, car il y a aussi une autre notion à comprendre, c’est quand on veut mettre l’accent sur un mot, quand on veut accentuer l’importance de ce mot.

Par exemple, quelqu’un pourra vous dire : I saw the (thee) girlfriend yesterday ! pourtant ‘girlfriend’ commence par un son de consonne. Alors ? Et bien on veut dire : ‘J’ai vu LA petite amie hier’. En français, si on le voyait écrit il y aurait une majuscule à L et A. Sous-entendu, Jérôme nous a longuement parlé de sa petite amie (voir bassiné) et on ne l’avait jamais vue, et là on l’a enfin vue !

Cela pourrait aussi être aussi : La fête de la musique is the (thee) social event of the year in France. La fête de la musique est L’Evènement (avec un grand E) de l’année en France.

Bon si c’est trop compliqué pour vous, faut me le dire Marie-Thérèse !

Allez, à bientôt pour une nouvelle astuce ! Bye !

That’s funny !

I came across this and thought it was funny. Je suis tombée là-dessus et je me suis dit que c’était drôle. 😂 

Heureusement qu’il n’y a pas besoin de tant d’efforts pour savoir bien prononcer le -TH en anglais.

N’hésitez pas à regarder de nouveau la vidéo Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce#5 pour vous entraîner 😉 : c’est par ici !

Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #14

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une chose très importante pour améliorer votre anglais ! Les synonymes !

Oui Kévin, vous allez me dire que vous n’avez pas besoin d’apprendre les synonymes des mots que vous connaissez déjà, puisque vous savez déjà les dire d’une façon.

Et bien moi je vais vous répondre qu’il faut absolument que vous appreniez des synonymes Kévin ! Oui ! Et pourquoi ? Et bien parce que : un, cela fera de vous quelqu’un de moins ennuyeux à écouter, et deux, si votre interlocuteur utilise un autre mot que celui que vous connaissez déjà, il y a de fortes chances que vous ne compreniez pas ce mot si vous vous contentez d’un tout petit peu de vocabulaire !

Alors, prenons des synonymes faciles !

Au lieu de « good« , si quelque chose est bon, vous pouvez dire : delicious, tasty (savoureux).

Si votre interlocuteur vous demande si le plat qu’il a cuisiné est bon, ce serait sympa de faire honneur à son plat en disant : It’s delicious ! It’s tasty ! et pas juste It’s good.

Si quelqu’un vous donne des bonnes nouvelles, comme le fait qu’elle ait un nouveau boulot, ne vous contentez pas d’un simple : Good ! Au risque de passez pour un grossier personnage.

Utilisez des mots comme : Great ! Brilliant ! Fantastic ! Ce qui montrera que vous partagez l’enthousiasme de la personne.

Maintenant, si vous souhaitez parler d’une personne que vous trouvez sympa, vous pouvez bien entendu dire qu’elle est nice : She is nice. Mais pour remplacer nice, vous pouvez aussi dire : She is lovely. She is charming. She is delightful.

Of course, vous pouvez utiliser ces mêmes adjectifs au sujet d’un homme : He is lovely.

Et n’oubliez pas que dans la culture anglo-saxonne, c’est très bien de s’exprimer de manière positive et de dire que quelque chose est bien. Alors n’hésitez à le faire de diverses façons et à en rajouter un peu !

A bientôt pour une nouvelle astuce ! Bye !

L’anglais pour retrouver un emploi

Avez-vous remarqué, lorsque vous regardez les offres d’emploi, que dans plus de la moitié des cas on vous demande de savoir parler anglais ?

L’anglais est effectivement de plus en plus demandé par les recruteurs. De nos jours, ce n’est pas un simple plus sur votre CV. C’est devenu indispensable.

Savez-vous que vous pouvez faire une formation d’anglais si vous êtes au chômage ?

Vous pouvez pour cela demander à votre conseiller Pôle Emploi le financement de votre formation ou bien la financer vous-même en utilisant votre CPF.

Vous retrouverez toutes les formations Let’s Go Langues sur votre espace Pôle Emploi.

Rendez-vous sur Pôle Emploi et cliquez sur :

Puis tapez Let’s Go Langues et Vannes dans votre recherche comme ici :

Toutes nos formations professionnelles ont actuellement lieu sous forme de cours particuliers. Les cours individuels vous permettront d’être bien accompagné.e et de reprendre confiance en vous.

La formation peut avoir lieu en face à face ou à distance et se fera selon vos disponibilités.

Si vous êtes en chômage partiel, vous avez la possibilité de vous rapprocher de votre employeur, afin de lui demander le dispositif FNE-Formation. Celui-ci pourra alors faire financer votre formation d’anglais par l’Etat.

Si vous êtes en Bretagne, voici le lien vers la DIRECCTE sur lequel votre employeur devra faire sa demande : cliquez ici.

En résumé :

Vous avez donc trois possibilités selon votre situation :

  • faire financer votre formation d’anglais par Pôle emploi.
  • utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation) pour payer votre formation.
  • demander à votre employeur le dispositif FNE-Formation si vous êtes en chômage partiel.

Let’s go !

Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #13

Bonjour à tous !

Alors ! Il paraît que je vous ai manqué ! Well of course , j’ai une vie bien remplie moi : entre les cours aux adultes, aux enfants, en entreprises, les coups de fils à la Reine et au Prince Charles. Il faut que vous acceptiez que je ne vis pas que pour vous !

Bon, aujourd’hui je suis quand même là pour vous aider dans l’apprentissage de l’anglais. Je vous accorde … 2 minutes de mon temps.

Alors, nous allons parler de deux mots qui, je ne sais pas pourquoi, vous traumatisent : this et that.

Certains d’entre vous sont tellement perdus entre les deux, ils ne les utilisent plus du tout. Ni l’un ni l’autre !

Certes, il y a pas mal de petites nuances. Je vais essayer de bien vous expliquer l’essentiel pour que vous n’ayez plus peur de ces deux mots !

Alors, on utilise this quand quelque chose est proche dans l’espace. Par exemple, this book is great ! Ce livre est super ! … It is great by the way…

Ok ! Pour quelque chose qui est plus loin, on utilise that.

Can you put this book on that table over there ? Pouvez mettre ce livre sur cette table là-bas ?

Ok, maintenant on utilise aussi this pour quelque chose qui est proche de nous dans le temps. Par exemple : I absolutely adore this song ! J’adore cette chanson ! (sous-entendu qu’on est en train d’écouter là/d’entendre maintenant).

Et donc on utilise that pour quelque chose de plus lointain dans le temps. I hated that film ! J’ai détesté ce film (sous-entendu qu’on a vu l’année dernière par exemple).

Pour finir, au pluriel, si vous voulez traduire ‘ces’, employez these pour this et those pour that.

These books. Ces livres.

Those tables over there. Ces tables là-bas !

These days. Ces temps-ci.

In those days . En ce temps-là.

Après il faut savoir que l’emploi de l’un ou l’autre peut aussi être assez subjectif dans certains contextes…

En tous les cas, sachez Gérard qu’il n’y aura pas mort d’homme si vous les confondez. Ce n’est pas ça qui vous empêchera de bien vous faire comprendre en anglais !

Vous êtes tous rassurés ?

Allez, à bientôt pour une nouvelle astuce !

Take care ! Bye !

Let’s Go Langues partenaire de Pipplet FLEX

Notre organisme de formation se digitalise pour certifier vos compétences linguistiques !

Let’s Go Langues est fier d’être reconnu centre partenaire agréé Pipplet FLEX depuis le début de la semaine.

Pour retrouver toutes les formations Let’s Go Langues éligibles au CPF et débouchant sur une certification Pipplet FLEX, c’est par ici : cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le Pipplet FLEX: cliquez ici.

Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #12

Bonjour à tous,

Bon voilà, ce n’est pas sans émotion que je fais cette vidéo aujourd’hui, car il s’agit de la dernière vidéo de la série puisque le confinement se termine… mais non en fait …

C’est ce que je comptais vous dire la semaine dernière, et puis finalement, j’ai changé d’avis !

Comme je vois que vous faites de gros progrès et comme vous m’encouragez par vos cœurs, vos likes et vos petits messages, je me dis que ce serait dommage de vous laisser tomber, alors je vais continuer !

Aujourd’hui, on va rester sur quelque chose de simple, car beaucoup d’entre vous ont fini par pleurer à la fin de la dernière vidéo tellement le niveau était élevé !

Comment dites-vous « la semaine prochaine » ?

Non ce n’est pas « the week next », ce n’est pas non plus « the next week », c’est tout simplement next week.

Comment dites-vous « la prochaine fois » ?

Next time ! Tout à fait !

Et oui, on ne traduit pas « le » ou « la ».

C’est la même chose avec last. Certaines expressions avec last n’ont pas besoin du the.

Comment dit-on « la semaine dernière » ?

Last week et pas the last week !

L’année dernière ? Last year !

C’est bien, je vois que les cours commencent à porter leurs fruits Chantale !

Allez à vous, prêts ?

Lundi prochain ? Next Monday !

Vendredi dernier ? Last Friday !

Le mois prochain ? Next month !

Le weekend dernier ? Last weekend !

Attention Chantale, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai pas dit qu’on n’utilisait jamais avec next, ou last, « the« . Il s’agit ici d’expressions bien particulières que nous avons vues today. OK ?

Allez, c’est tout pour aujourd’hui. Vous pouvez retrouver toutes mes vidéos sur la partie blog de Let’s Go Langues. J’y ai mis tous les scripts des vidéos, si cela peut vous aider à réviser et puis c’est bien aussi pour ceux qui sont malentendants.

Et si je suis courageuse et si vous m’encouragez, je sortirai une vidéo au moins une fois par mois à l’avenir. Bah oui, je vais quand même ralentir un peu le rythme. Ne soyez pas égoïstes, j’ai des élèves qui m’attendent moi !

Allez, à bientôt! Bye !

Réouverture du centre de formation

C’est donc officiel depuis cette semaine, Let’s Go Langues va pouvoir réouvrir la semaine prochaine pour les cours en face à face ! 🍾🙂 

Toutes les mesures ont été prises pour votre sécurité.

Pour les nouveaux élèves qui sont loin ou qui ne peuvent pas encore sortir de chez eux pour diverses raisons (fragilité, télétravail etc) et qui peuvent faire financer leurs cours d’anglais par leur CPF (ancien DIF), j’ai mis en ligne 3 nouvelles formations à distance sur Mon Compte Formation. 🙂 

Vous retrouverez la liste exhaustive des formations finançables par votre CPF sur ce lien : https://www.letsgolangues.com/cpf-ancient-dif/

Have a good weekend ! ☀️

Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #11

Bonjour à tous,

On va parler aujourd’hui d’un sujet qui vous rappelle de mauvais souvenirs : les verbes irréguliers anglais. Oh my god !

Là je sens que j’en ai déjà perdus quelques uns…

Les verbes irréguliers sont souvent abordés en classe lorsque le professeur d’anglais commence à vous expliquer comment parler au passé.

Alors, les verbes irréguliers déjà, c’est quoi ? Et bien en gros ce sont les verbes qui ne sont pas réguliers.

Un verbe régulier c’est par exemple : to need, avoir besoin. On dit : Yesterday, my dog needed a bath. Hier mon chien avait besoin d’un bain.

On rajoute donc tout simplement -ed à la fin du verbe (il y a quelques exceptions orthographiques, mais inutile de rentrer dans les détails pour aujourd’hui).

Un verbe irrégulier c’est par exemple, le verbe to go. To go devient went au prétérit. Pas de -ed en perspective donc.

Quand on fait face aux verbes irréguliers, que l’on ait un QI de 120, qu’on se croit plus malins que les autres ou qu’on n’ait pas envie d’en entendre parler, une seule façon de les connaître pour pouvoir s’exprimer en anglais, les apprendre !

Souvent, on apprend aussi la troisième colonne qui est le participe passé. Celle-là sert pour former le passif ou d’autres temps en anglais que l’on verra peut-être un jour, si vous êtes sage.

En attendant , je vous conseille vraiment d’apprendre les trois colonnes dès le début, ça sera fait !

Mais comment faire pour les apprendre ? Je sens que Charles-Henri vous avez déjà envie de me donner un billet de 100 euros pour que je les apprenne à votre place, mais ça, ça ne marchera pas ! Il va falloir faire votre part du boulot !

Je vous recommande d’en apprendre un peu chaque jour ! Et comment ? « Moi je suis toujours débordé », vous allez me dire Charles-Henri ! Je vous connais !

Et bien soit vous avez cette liste sur votre table de chevet et vous en apprenez deux chaque soir ! Soit vous avez la liste accrochée sur l’un des murs de vos toilettes, et avec le temps que vous y passez chaque jour, croyez-moi que ça va rentrer !

Allez, à bientôt pour une nouvelle astuce ! Take care ! Bye !

Les astuces en anglais d’Aurélie – Astuce #10

Yes, you’re right ! I will. Thanks for that ! Bye !

Sorry about that, j’étais au téléphone avec le Prince Charles.

Alors, aujourd’hui nous allons voir une expression anglaise qui est un peu intraduisible en français, c’est l’expression Used to.

C’est une expression qui sert à parler du passé et de ce que l’on faisait avant, mais qu’on ne fait plus. Ce qui est important c’est vraiment le fait de vouloir montrer la différence entre quelque chose qu’on faisait régulièrement avant et qu’on ne fait plus aujourd’hui.

Si vous dites : I used to smoke, but I don’t anymore. Vous pourriez traduire ça par : « J’avais pour habitude de fumer, mais plus maintenant ». ou « Avant je fumais, mais plus maintenant ».

Pour quelque chose qui existait avant et qui n’existe plus, vous pouvez aussi l’utiliser.

Si vous dites : There used to be a bakery here. Cela signifie : Avant, il y avait une boulangerie ici. Sous-entendu, il n’y en a plus.

Vous m’écoutez Bernadette ! J’ai l’impression que vous avez décroché là, non ?

Allez, on se reconcentre. Je vous donne rapidement deux autres exemples.

Comment diriez vous traduire : Avant il était sympa.

Oui, c’est ça : He used to be nice. Sous-entendu, maintenant, c’est un vrai abruti.

Et comment diriez-vous : Avant je jouais au foot.

Bernadette ? Oui : I used to play football.

Pour finir, si vous voulez dire qu’avant vous ne faisiez pas quelque chose, il faut dire : I didn’t use to.

Par exemple : I didn’t use to eat sweets. Avant je ne mangeais pas de bonbons. Sous-entendu maintenant j’en mange.

Bernadette, décidément aujourd’hui vous avez décidé de m’embêter ! Vous me demandez pourquoi on n’utilise pas tout simplement le past simple à la place, le prétérit quoi !

Et bien, vous pouvez bien entendu l’utiliser si vous voulez comme alternative. C’est simplement que le prétérit ne donne pas les deux nuances suivantes : le fait que quelque chose était répétitif et aussi que la chose n’a plus lieu du tout aujourd’hui… et puis, Bernadette, si vous tenez tant à utiliser le prétérit, il va falloir bien apprendre vos verbes irréguliers !

Allez, à bientôt pour une nouvelle astuce ! Bye !

Facebook
LinkedIn